Sons et images en mouvement

Sons

 » La présence de sons provenant directement de l’installation donne la sensation d’intégrer physiquement un espace et prête aux sculptures l’expression d’une vie sous-jacente.
Ainsi, le but de l’installation sonore est d’abord d’accompagner l’appréhension du visuel, de donner envie de nous approcher des sculptures, d’observer leurs détails, de prendre le temps de ressentir.
Il se crée ensuite un contraste entre l’immobilité et le mouvement. Sans jamais rester figés, certains événements sonores évoluent lentement, quand d’autres sont fugaces. Cette vie face à l’immobilité flagrante des sculptures aide à imaginer le mouvement et renforce leur pouvoir expressif… à l’inverse — chacun étant le référentiel de l’autre — l’immobilité des sculptures donne au son un aspect décalé et narratif, et à l’histoire qu’il raconte une profondeur nouvelle. »             Nicolas

Montage sonore des différentes pistes :

Vidéos

Vidéothèque de la page facebook

Mars 2017 : La ligne s’installe dans les locaux du magazine Sortir. Making-off :


Juin 2014 :  La Ligne, installation plastique et sonore, prend place à Marcillac Lanville pour 3 jours et 2 nuits.

Publicités